Accueil
Où ?

Ses origines

Aujourd'hui
Météo
Accès
Commerces
Son école
Son milieu naturel
Activités
Sorties
Inspiration
Bibliographie
Autres liens

Comment venir à Epiais-Rhus ?

 

En car

En taxi collectif

Surtout pas en avion ! Pas en bateau ! Plus en train !

 

Carte d'accès à Epiais-Rhus

Le seul plan du village existant à ma connaissance (il n'est pas tout jeune mais il a le mérite d'exister !)

Par les sentiers

Le GR1 traverse notre village ainsi que de nombreux autres sentiers et sentes.

Avec les cars

Des lignes régulières disposent de plusieurs arrêts dans Epiais et Rhus (ligne 95-15)

Avec les taxis collectifs (ou service de cars à la demande)

Vous pouvez utiliser ce service du lundi au samedi, en dehors des services de cars réguliers.Pour réserver, appelez la veille le 01 34 42 72 74 de 8h00 à 19h00. En dehors de ce créneau horaire, laissez votre commande et votre numéro de téléphone sur le répondeur, vous serez rappelé.

Surtout pas en avion !

Le site de la DIRAP vous dira tout de la lutte des habitants des communes des environs contre les avions !

 

Pas en bateau faute de voie navigable !

Malheureusement, le rû étant trop petit, il ne permet pas le passage de bateau pneumatique mais il fait encore la joie des enfants pour y faire naviguer des coquilles de noix !

Plus en train

Autrefois, une ligne reliant Marines à Valmondois passait par Rhus et il y avait une gare .. qui existe toujours mais est perdue dans les broussailles !

Histoire de la gare (d'après la brochure "La gare d'Epiais-Rhus" éditée par l'association "Epiais-Rhus à la recherche de son passé") : Cette ligne a été construite pour 1895 et fermée en 1948. Dans les années 40, la gare était pleine d'activité et, chaque dimanche, pleine de jeunesse, de rires et de chansons. Elle était la plus fréquentée de la ligne avec celle de Nesle-la-vallée. Dans cette dernière, l'arrivée du train du dimanche matin vers 9h30 était un véritable évènement : un quart des voyageurs descendait pour retrouver parents et amis. A Epiais-Rhus descendaient les trois quarts des voyageurs restants, constitués pour une très grande majorité par de joyeux campeurs qui venaient pour planter la tente sur les collines environnantes.

Les différents arrêts de la ligne étaient :

Lien vers un site répertoriant les chemins de fer secondaires en France

Pour les usagers de la ligne Paris-Gisors : le site internet qu'il faut connaître http://www.paris-gisors.com/

Haut de page

Contact - Accueil - Mises à jour - Plan du site